• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Un ufologue critique le rapport du Pentagone sur les dangers physiques des rencontres extraterres


Traduit par le MUFON France, écrit par Michael Moran pour le Daily Star image : Nigel Watson

voir notre précèdent article sur le sujet : https://www.mufonfrance.fr/post/le-pentagone-publie-1-500-pages-de-documents-secrets-sur-le-myst%C3%A9rieux-programme-ovni


Les rapports d'OVNI sont pris plus au sérieux depuis que le Pentagone a révélé ses enquêtes approfondies mais un ufologue de premier plan a soulevé des inquiétudes majeures concernant ce rapport.


Le dossier de plusieurs millions de dollars examine ce que les États-Unis appellent les "UAP" - phénomènes aériens non identifiés - et a été déclenché après un épisode de rencontre inexpliquée avec l'USS Nimitz en 2004.


Alors que la position officielle de l'armée américaine est que le phénomène reste inexpliqué, mais qu'il est peu probable qu'il constitue une preuve de contact avec des extraterrestres, un document récemment déclassifié révèle d'étranges effets secondaires physiques dus au contact avec les OVNI, qui suggèrent qu'ils pourraient représenter un danger pour les humains.


Ce rapport vieux de douze ans, produit par Bigelow Aerospace dans le cadre d'un contrat de 22 millions de dollars avec le gouvernement américain, décrit les blessures causées par des "systèmes aérospatiaux avancés anormaux".


Il contient des témoignages de personnes qui ont vu ou sont entrées en contact avec des ovnis et qui ont ensuite fait état d'un large éventail de maladies physiques, notamment des maux de tête, une paralysie temporaire et ce qui semble avoir été des brûlures dues aux radiations.


Une grande partie des données contenues dans le rapport semble avoir été tirée d'un dossier compilé par l'ufologue John F. Schuessler en 1996.

Parmi les dizaines de rapports de cas, on en trouve quelques-uns provenant du Royaume-Uni. L'un d'eux, provenant de Rowley Regis dans les West Midlands, décrit une femme qui a vu une "lumière étrange" dans son jardin.


"Elle a appelé le chien à l'intérieur et il s'est couché comme s'il était drogué", indique le rapport.

Ensuite, trois petits êtres se sont matérialisés à l'intérieur de sa maison, communiquant apparemment avec elle par télépathie pendant un court moment avant de laisser un engin "en forme d'œuf" qui a laissé une bosse circulaire dans sa pelouse.


La femme s'est ensuite "sentie malade et a eu mal aux yeux pendant une semaine". Le rapport ajoute que son horloge électrique s'est arrêtée et que toutes ses cassettes vidéo ont été endommagées comme si elles avaient été exposées à un aimant puissant.


La même année, en 1979, un apparent "enlèvement par des extraterrestres" a été signalé à Livingston, en Écosse.


"Robert Taylor a rencontré un grand objet alors qu'il se promenait dans les bois", dit le rapport. "Quelque chose en est sorti et l'a saisi alors qu'il sombrait dans l'inconscience.

"Quand il est revenu à lui, il s'est souvenu de l'odeur suffocante qui flottait dans l'air. Il avait un mal de tête aveuglant, une sensation de brûlure au menton, des démangeaisons sur la cuisse gauche et il était extrêmement faible".

Toujours après l'incident, "des traces ont été trouvées sur le sol où l'incident s'est produit.

Un troisième événement étrange a eu lieu à Todmorden, dans le West Yorkshire, un an plus tard.


"L'officier de police Alan Godfrey sortait de son service lorsqu'il a découvert un objet de forme ovale qui planait au-dessus de la route", indique le document.


"Il l'a dessiné sur son bloc-notes et s'est retrouvé sur la route plus loin qu'il n'aurait dû l'être. Il est retourné sur place et a trouvé la route sèche en forme de tourbillon".

Sous hypnose, Godfrey s'est ensuite souvenu qu'un faisceau lumineux l'avait aveuglé et fait perdre connaissance. Il est revenu à lui dans une pièce où il était examiné médicalement par de petits êtres à l'apparence étrange.


Cependant, il a déclaré plus tard au Huddersfield Daily Examiner : "Je n'ai jamais dit que j'avais été enlevé par des extraterrestres".


Godfrey avait été l'officier chargé de l'enquête sur la mort mystérieuse de Zigmund Adamski, 56 ans, six mois plus tôt. Cela aussi a été attribué à une sorte de rencontre avec des extraterrestres.


Cependant, alors que la documentation récemment publiée sur le programme d'applications du système d'armement aérospatial avancé (AAWSAP) a été décrite par certains comme une "bombe de révélations du Pentagone", le chercheur britannique sur les ovnis Nigel Watson est plus sceptique.


Il a déclaré au Daily Star : "Aucun de ces cas n'a fait l'objet de recherches de la part de l'AAWSAP, ni d'aucune équipe officielle d'enquête sur les ovnis aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.


"En fait, ces cas et les autres sont simplement extraits de magazines sur les ovnis et de journaux à sensation comme le National Enquirer. Une façon plutôt paresseuse de collecter des données pour un document de recherche sérieux"


"La seule bombe" du rapport de plusieurs millions de dollars, selon Nigel, est que le Pentagone a payé si cher pour si peu !".

Vous aimez nos articles ? Partagez les et faites découvrir le Mufon France !


Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au Mufon ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france


#ovni #ufo #uap #pan #mufonfrance #pentagone