• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Possible OANI rencontré par l'USS Kirk FF1087

16 décembre 1991, à bord de l'USS Kirk FF1087 - Océan Pacifique

image dodmédia Source : https://www.thinkaboutitdocs.com/1991-possible-ufouso-encountered-by-uss-kirk-ff1087/


Traduit par le Mufon France


16 décembre 1991, à bord de l'USS Kirk FF1087 - Océan Pacifique


De 1989 à 1992, j'ai été quartier-maître des opérations et du renseignement dans la marine des États-Unis. À l'automne 1991, j'étais stationné sur le USS Kirk FF1087, à Long Beach, en Californie. D'octobre 1991 à janvier 1992, nous avons fait partie d'une force d'interception des drogues, avec trois autres navires de la marine.


Au cours de nos opérations de lutte contre la drogue, nous naviguions à environ 350-400 milles nautiques au large de la côte ouest de l'Amérique du Sud. Nos quatre navires, au sein de la force opérationnelle, naviguaient en ligne droite, à environ 150 milles nautiques les uns des autres.


Le flux de nos radars aériens capturait légèrement la terre et les radars aériens de l'ensemble de la force opérationnelle étaient reliés entre eux, créant une image aérienne étendue et connectée, d'une longueur d'environ 700 à 800 milles nautiques.


Notre mission principale consistait à suivre, à contacter, à intercepter et à prendre le contrôle des avions volant à basse altitude (transporteurs de drogue) en provenance de la Colombie, du Panama et du Guatemala.


À l'occasion, nous interceptons, abordons et saisissons des voiliers dont nous savons qu'ils transportent de la drogue.

Comme dans le film " Clear and Present Danger ", nous étions en communication directe avec un agent spécial de la DEA à terre, qui contactait nos navires via un dispositif de communication sécurisé et crypté. L'indicatif d'appel réel de notre agent à terre était "Iron Manvel".


En tant que spécialiste des opérations, mes principales tâches se déroulaient au sein du CIC ou Centre d'information sur le combat. Le CIC était le système nerveux central de tout le navire. À l'intérieur du CIC, nous pouvions combattre, naviguer et contrôler l'ensemble du navire. Le CIC était occupé 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Sur l'USS Kirk, il y avait environ 22 spécialistes des opérations. Nous travaillions en deux équipes de 11 personnes.


Chaque quart durait 12 heures. On appelait ça un système d'équipes bâbord et tribord.

Le 16 décembre, vers 02:00 heures, j'étais de service au CIC. Il ne se passait littéralement rien au CIC, et tous les navires de notre groupe naviguaient comme indiqué ci-dessus.


Les radars aériens et de surface étaient dégagés, à l'exception de ceux de nos navires frères qui naviguaient en ligne. Comme les choses étaient calmes et lentes, j'ai pris la liberté de quitter le CIC et de me rendre sur la passerelle du navire.


Pendant la soirée, les navires de la marine naviguent dans un état appelé navire obscurci. Toutes les lumières à l'extérieur du navire sont éteintes, et le seul éclairage sur la passerelle est l'éclairage sombre contenu des scopes radar et des appareils de navigation à la barre.


Pendant cette période de la nuit, un officier subalterne est aux commandes de la passerelle et on l'appelle l'officier de pont (OOD). Ce soir-là, l'OOD était un bon ami à moi, et lui et moi discutions d'un match de football.


Tout à coup et de nulle part, comme un énorme flash d'appareil photo, émanant de la proue tribord au niveau de la mer, il y a eu un énorme flash de lumière rougeoyante qui a illuminé tout le navire.


Il n'a éclairé que notre navire, pas l'océan environnant, juste notre navire.

Cela s'est passé si vite que l'officier de quart, le navigateur et moi-même sommes restés sans voix pendant environ 5 secondes, après quoi j'ai regardé l'officier de quart et lui ai demandé s'il avait vu cette lumière. Il a répondu oui d'une voix maussade.


J'ai alors demandé au navigateur et il a répondu oui.

J'ai alors pris le casque d'écoute du navigateur et j'ai demandé aux vigies avant et arrière si elles venaient de voir le même flash rouge, ce à quoi la vigie avant a répondu : "OUI ! QU'EST-CE QUE C'EST ?".


La vigie arrière a également répondu oui. J'ai alors immédiatement contacté le CIC et demandé à l'officier du CIC s'il y avait des avions ou des navires de surface dans les environs, ce à quoi il a répondu clairement. J'ai demandé si nous avions une activité sous-marine dans le secteur, ce à quoi il a répondu non.


À ce moment-là, j'ai regardé l'OOD et lui ai demandé si nous devions réveiller le capitaine ou, comme nous l'appelions, le vieil homme. L'officier de quart est resté assis, stupéfait, pendant une minute, comme moi et tous les autres.


Ce qui venait de se passer n'avait aucun sens. Le flash émanait de la mer, directement de notre proue tribord (comme s'il touchait notre proue), et montait vers le haut si rapidement, créant l'effet du flash rouge vif.


L'autre aspect étrange de cet événement est que seul notre navire était éclairé par le flash rouge, pas la mer environnante, mais notre navire seulement. L'officier de quart a décidé de ne pas réveiller le capitaine et l'incident a été consigné dans le journal de bord du navire comme un phénomène inexpliqué.


Jusqu'à cet événement, je ne croyais pas aux OVNIs ou aux OANIs. Je n'ai aucun doute sur le fait que notre navire, qui filait à 12 nœuds, s'est approché directement d'un Objet non identifiable immergé.


Je ne pense pas que l'avion ou l'OANI aient eu la moindre idée que nous naviguions vers eux. Je pense que l'avion, quel qu'il soit, a décollé de manière très imprévue et rapide, et a voulu nous identifier rapidement, d'où le flash.


J'espère que vous trouverez mon récit important. J'ai débattu pendant de nombreuses années pour savoir si je devais partager mon récit de ce qui s'est passé ce matin-là. J'ai toujours pensé que cet événement était de nature extraterrestre.


Respectueusement soumis par, GMV


Vous aimez nos articles ? Partagez les et faites découvrir le Mufon France !


Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au Mufon ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france


#oani #ovni #usskirk #mufonfrance

398 vues0 commentaire