• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Hommage à Hugues Noël




Dans l’Aude région aimée de Hugues, Hugues avec son épouse Véronique, Emma et moi pour la remise du manuel de l’enquêteur de MUFON France .


Hommage à Hugues Noël, pour lui pour sa famille, pensée à ses enfants et son épouse tout aussi formidable que lui, Véronique .


Citation de Emma (pseudo Era du blogue "AREA51"


« Hugues c’est tout simplement quelqu’un de solaire et bienveillant, c’est ce que je retiens de lui .»

Hugues ce n’est pas CV dans l’ufologie, c’est un homme brillant qui s’est mis au service des personnes et dont le phénomène OVNI est concerné plus ou moins directement.


Il m’a ouvert la porte au sujet des OANIS car à l’époque il était sur un territoire français d'outre-mer, la Guadeloupe , un groupe d'îles situé dans le sud de la mer des Caraïbes, et les histoires d’OVNIS ou de manifestations étranges ne manquent pas dans la zone.


Alors il a bien accueilli l’idée de mes études sur la question des OVNIS et le lien étroit avec le milieu ambiant marin.


Et naturellement Hugues me propose de rejoindre la formidable nouvelle équipe de MUFON France dirigée par sa dynamique directrice Janny Charrueau, un MUFON France laissé dans un piètre état par son prédécesseur contrairement aux fausses idées reçues mais ça c’est de l’intérieur que nous le savons !


Hugues alors par son talent, sa générosité réussit à nous mettre en relation avec la nouvelle direction et la nouvelle équipe de MUFON France et moi. Il a tout de suite évalué le potentiel positif d’une telle union.


Hugues s’intéressait de près aux contactés, aux possibles enlèvement par des entités et surtout il était très attaché au meilleur du genre humain, c’est à dire ce qui nous lient les uns aux autres, le cœur, pas l’organe qui l’a trahit, mais le kokoro diraient les japonais, c’est à dire le cœur sentimental.


Voilà Hugues c’est une belle âme qui continue là haut ce qu’il a entrepris de son vivant sur terre. Paix à ton âme mon frère. Hugues c’est un phare dans la nuit pour moi.


Sylvain Matisse


J'ai appris a connaitre Hugues, lorsque j'étais encore au Québec, la vie a fait que nous nous sommes souvent croisés sans nous rencontrer. Parfois cette vie était curieusement parallèle, puisque nous sommes revenus lui de Guadeloupe, moi du Québec en France le même jour. C'était comme un signe, puisque le MUFON avait été abandonné par l'ancien directeur, et que nous, Hugues et moi revenions au pays, le signe était clair!

Nous avons passé de longs moments au téléphone, a réfléchir comment remettre la structure MUFON à flot, de là est née l'idée des Territoires Ultramarins !

Nous avions des projets avec Hugues, qui n'enquêtait plus, mais soutenait les abductés, bénévolement. Ces projets revivrons sans doute un jour! c'est tout mon vœu et je le pense sincèrement le sien.