• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Observation sous-marine à bord du USS Forrestal (cva-59)


Photo : National Museum of the U.S. Navy

Source : https://www.thinkaboutitdocs.com/1974-underwater-sighting-aboard-uss-forrestal-cva-59/


Au milieu de l'été 1974 (15 juillet), j'étais stationné à bord de l'USS Forrestal (CVA-59) en Méditerranée. Mon grade était celui d'un signaleur E-2, ce qui signifie que j'avais droit à tous les pires quarts. Mon poste sur le navire était la passerelle de signalisation, un petit pont ouvert au-dessus de la tour de contrôle (où le capitaine, le second et le chef de vol dirigent le navire).


Mon travail était d'être les yeux du navire (très ennuyeux vraiment).Je venais de me verser une tasse de café et d'allumer une cigarette et j'ai pris une paire de jumelles alors que je me dirigeais sur le pont, j'ai marché jusqu'au bord du pont et j'ai regardé par-dessus la rampe en acier de 4′ vers le pont d'envol tout était calme, aucun mouvement. Puis je me suis dit que je pouvais voir jusqu'à la proue du navire ! Il fait clair ce soir, je me suis retourné et j'ai levé les yeux pour voir une lune aux trois quarts... belle nuit !


Je me suis appuyé contre la balustrade et j'ai posé mon café et j'ai commencé à balayer l'horizon de bâbord à tribord, ( pas de vagues, juste de l'eau plate et lisse aussi loin que l'œil peut voir) A cette élévation de presque 180′ de l'eau la distance de visualisation est d'environ 20 miles par nuit claire.


En regardant de tribord à bâbord le long de la ligne d'horizon, à environ 8 milles je devais deviner ce qui ressemblait au reflet de la lune sur l'eau, mais cela avait l'air un peu bizarre, alors j'ai pris les jumelles et je me suis concentré dessus. ce que j'ai vu était ce qui semblait être une lumière brillante, mais sous l'eau ! Je me suis alors dirigé vers la boîte à messages du navire (radio inter-navires), j'ai appuyé sur l'interrupteur, je me suis penché et j'ai dit : " Con sigs ! " Une seconde plus tard, une voix m'a répondu " Con I ", j'ai dit " Con I ", j'ai un contact au palier 210 à bâbord, pouvez-vous confirmer ?


La voix a dit d'attendre sigs. sigs. Con ! J'ai dit Sigs I Sigs nous avons un contact sonar négatif ... avez-vous un visuel ? ma réponse était affirmative Con j'ai un visuel !


La réponse était "stand-by Sigs ! Je me suis retourné pour prendre mon café et j'ai entendu des bruits de pas derrière moi depuis l'échelle qui mène au pont. En moins de 10 minutes, j'avais le capitaine, le XO, le chef de vol, et ce qui devait être 8 ou 10 officiers de l'IOIC (ships Intel.) tous sur ma passerelle. Pendant les 20 minutes qui ont suivi, nous avons tous regardé cette chose se déplacer d'avant en arrière sur la proue du navire à une vitesse qui devait être de 60 à plus de 100 miles à l'heure, en zigzaguant devant le navire, tout cela sous l'eau ! À un moment donné, il s'est arrêté directement sur notre chemin et nous a permis de nous approcher à environ 4 miles de lui.


Soudain, il s'est éloigné comme si nous étions arrêtés et a disparu dans les profondeurs. En me tenant à l'arrière-plan derrière tous ces officiers, je ne me sentais pas à ma place, alors je me suis retiré dans le poste de transmission, je me suis assis au bureau et j'ai commencé à rédiger mon rapport sur les événements précédents. Juste au moment où je terminais mon rapport, un lieutenant est entré dans l'embrasure de la porte du compartiment et a dit que le XO aimerait vous voir... et apportez votre journal ! Alors que je le suivais le long de l'échelle, je me disais que j'avais des ennuis pour quelque chose !


Il a ouvert la porte des quartiers du capitaine et dans la pièce se trouvaient pas moins de 6 officiers. L'expression de leurs visages n'était pas bonne. Le premier à prendre la parole était un commandant que je ne reconnaissais pas. Ses paroles m'ont paru étranges dans le contexte de ce qui venait de se passer.


Il a dit ...Que pensez-vous avoir vu ce soir ? ma réponse a été ...Je n'en ai aucune idée, monsieur ! Il a dit... Eh bien, ces événements font actuellement l'objet d'une enquête de la marine et vous avez l'ordre de ne pas en parler à qui que ce soit, ni à votre chef de section, ni à vos chefs de division, ni même à vos copains... vous comprenez ? J'ai dit quels événements monsieur ? .... Il m'a regardé d'un air très sérieux et m'a dit : " Très bien, vous pouvez laisser votre registre sur le bureau en sortant, vous êtes congédié " J'ai dit : " Oui, monsieur ! " J'ai tourné la tête et je suis sorti dans le couloir tandis que la porte se refermait derrière moi.


J'ai fait deux ou trois pas, me suis arrêté, me suis mis dos au mur et ai glissé sur le pont. Un lieutenant est sorti de la pièce et j'ai fait un bond pour me mettre au garde-à-vous et me tenir devant lui. Il a dit que toutes les demandes concernant votre journal de bord devaient être transmises au bureau du commandant en second, est-ce bien compris ? Oui, monsieur.


Vous aimez nos articles ? Partagez les et faites découvrir le Mufon France !


Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au Mufon ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france



#ovni #oani #ussforrestal #mufonfrance