• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Nous sert on de temps à autre un os à ronger, pour nous conduire dans une impasse?


Ecrit par Sylvain Matisse, enquêteur de MUFON France et spécialiste français des OANIs


À propos !

Une dissimulation n’est pas obligatoirement un complot, même si derrière se cache un projet et des programmes spéciaux, c’est juste une orientation arbitraire, le tout est de savoir si c’est pour un bénéfice commun ou pour seulement une élite ? Quel est le but au final ?

Certains se trompent sur les cibles qui ne divulguent pas, autrement dit qui ne communiquent pas.

Claudie André-Deshays, épouse Haigneré , avait répondu à un ou une journaliste lors d’une interview à propos des OVNIs qu’il n’y avait rien à dire. La ou le journaliste rétorque alors à Mme Haigneré «donc les instances nous cache des choses ! » Madame la ministre répond très habillement : « Rien n’est nié ou caché, nous ne divulguons pas, ce n’est pas la même chose nuance ! » , et de renchérir «Il y a des choses qui ne doivent pas être étendues sur la place publique ( mention au secret défense pour la sécurité nationale de notre pays notamment) , nous sentons bien que la « *grande muette est toujours présente ! ) * surnom donné à l’armée française )

Tout est dit dans ce cours échange, mais comprend qui veut bien , il faut d’abord entendre et ensuite écouter , comment faut-il le dire ?

Cette entrée sans doute brutale en la matière pour certains egos, est juste pour restituer la vérité. Bon nombre d’ufologues, de prétendus chercheurs qui vont de plateaux en plateaux TV nous faisant croire qu’ils étudient sérieusement le sujet depuis X temps, mais se sont servis des informations existantes depuis 5 à 10 ans sur nos sites web ! Après tout, nous le faisons ou l’avons tous fait plus ou moins. Le souci est ailleurs !

Au lieu de cibler aveuglément la NASA et de croire en échange, on ne sait quel site amateur qui ne source jamais clairement ses prétendues infos, souvent anonymes ( c’est bien commode pour ne pas se faire démasquer la supercherie s’il en est une, même si certains témoins fiables ont des raisons de rester anonymes, alors ce ne sont pas de vrais lanceurs d’alerte qui eux se mouillent peut-être trop d’ailleurs au regard du résultat ), mais ces sites dont on ne sait rien au final font tout de même le buzz au final!

Juste cette question. Comment peut – on rater en dix ans de pratique les instances à viser ? Mieux encore, comment pouvons-nous manquer ou nous tromper de cible à ce point ?


La NASA, l’ennemie jurée no 1 parmi des ufologues et bien d’autres !

Il existe des raisons à cela, car cette administration ne s’attarde pas ou détourne les missions que lui demande le gouvernement américain et l’armée américaine, auprès du public, mais là nous avons connaissance de peu de choses reconnaissons le. Pourtant, quelquefois, elle est exposée, comme on envoie aux feux des projecteurs un bouc émissaire histoire de laisser un os à ronger aux trop curieux. Autant dire que ce procédé fonctionne à merveille et pour ma part, je n’attends rien de la part de cette agence spatiale gouvernementale américaine pas plus de ses rivales de par le monde. Pas au niveau des OVNIS en tout cas.

La NASA est bonne à explorer pour leurs futurs projets et pour des résultats scientifiques officiels, mais n’apporte rien de neuf sous le soleil niveau OVNI, en tout cas rien que « les vrais chercheurs savent déjà ! »


A-t-elle seulement une seule fois mentionnée ces années avant 2017, que les USA avait crée leur force spatiale militaire il y a environ 10 ou 20 ans ?


Non bien sûr que non, je l’ai fait en 2016 en le soupçonnant fortement et ensuite validé lors de la sortie de mon second livre en 2019 ! Avant eux et bien d’autres ! Et je ne parle pas d’une hypothétique alliance extraterrestre sortie de la Lunatique Frange dont rien n’est prouvé, ni même pas le contraire pour autant. Grâce à Gary Mac Kinnon ce hacker écossais qui a mentionné lors d’une interview expliquant son geste qui lui a valu des ennuis pénales et judiciaires, que les Américains avaient « une flotte non-terrestre » !


Mais combien de gens dont des ufologues ont-ils su lire entre les lignes ? Beaucoup ont interprété que G Mac Kinnon avait déniché une flotte spatiale extraterrestre avec des aliens dedans, ce n’est pas ce qu’il a dit ! Voilà comment j’ai pu comprendre que les USA avaient déjà en possession des véhicules, des armes spatiales, des technologies, etc., mais ceci n’était pas suffisant ! Fallait-il encore fouiner vers d’autres secteurs, d’autres sources comme par exemple une qui mène à Phil Corso ou bien encore revisionner l’extrait dans le discours de Ronald Reagan à l’ONU (si ma mémoire est bonne), lorsqu’il parle que l’humanité devrait s’unirs'il y avait une menace réelle et sérieuse pour l’espèce humaine et plus tard (annonce faite aux médias le 23 mars 1983) de déclencher au niveau budget la course à l’armement spatial ?


L'Initiative de défense stratégique (IDS), dite aussi guerre des étoiles dans les médias, avec un sous-programme nommé de SolarWarden un parmi d’autres qui avait pour mission précise de mener des recherches intensives pour avoir une nouvelle technologie nec + ultra et dont des réalisations concrètes en ont ainsi découlé, 20 ans plus tard, c’est ça la vérité. Le nouveau corps d’armée américain ne s’est pas improvisé en un an ou en une nuit, il a été longuement mûri et réfléchit puis subventionné et réalisé avant d’être présenté au public (à la presse) en 2019 par Donald Trump le président américain de l’époque !


Alors certains s’en remettent aux allégations venant de Russie en prenant comme argent comptant ce qui sort de ce pays, presque comme des paroles d’Évangile ! Ok ! Mais en quoi les Russes seraient – ils moins des menteurs que lesAméricains ou les autres nations ? Ils nous servent quoi à vrai dire ? Ceux qui écrivent « ces vérités nous vendent quoi ? De la propagande ? D’un coup, la Russie devient un paysqui fait des émules parmi les gens qui considèrent cette nation blanche comme neige ! Qu’ils demandent aux Polonais et aux Allemands de l’Est (ex RDA) ce qu’ils pensent de la bienveillance soviétique qui était le régime d’une Russie unifiée ( Est-il besoin de renseigner ou de rafraîchir des mémoires enfouies ?«*L'Union des républiques socialistes soviétiques, abrégé en URSS ou Union soviétique, était un État fédéral transcontinental à régime communiste. Cette fédération a existé de sa proclamation le 30 décembre 1922 à sa dissolution le 26 décembre 1991)

Du coup les déclarations du Pentagone sont attaquées .


Notez bien ! Je mentionne déclarations pas, révélation, ne pas confondre !


Si les dossiers de l’AATIP ( L'Advanced Aerospace Threat Identification Program ou AATIP (en français : programme d'identification des menaces aérospatiales avancées) devient à présent un cirque où se mêle habillement information et intoxication elle a au moins admis à demis mots que les OVNI s ,existent , que nos mers et océans de notre planète sont infestés de manifestations ahurissantes, entre des phénomènes et des réalisations dotées de hautes capacités de manœuvres , d’accélérations, de camouflage ou de furtivité, avec parfois de l’interaction avec l’environnement (eau qui bout lorsque l’objet ou le phénomène est au-dessus de l’eau) des effets indésirables sur des embarcations marines ou sous-marines , rendant obsolètes des technologies militaires et civiles, sur des instruments de détection, de navigation ou des systèmes d’armement, etc ! ( Comment ignorer ou ne pas penser une seule seconde à un effet secondaire naturel dont les humains en ont tiré un certain bénéfice depuis au moins deux décennies mettant au point une réelle avancée technique et technologique, désignée par les acronymes IEM ou EMP pour impulsions électromagnétiques ?


Ce procédé brouille, éteint, crée des interférences plus ou moins sévères ou détruit selon la puissance utilisée et la durée des installations électriques. (éclairage, radios, réseaux de communications, radars et sonars sans doute aussi !)

D’ailleurs, les premiers rails Gun «canons électro-magnétique, «officialisés sortent des placards, en effet, depuis le conflit entre la Russie et l’Ukraine, le Japon a opté pour ce mode d’autodéfense et équipe au fur et à mesure son armée afin de contrer les potentiels missiles supersoniques de la Russie, de la Chine ou de la Corée du Nord )


Alors les amis, je liste (non-exhaustive) des compagnies, des agences privées, des institutions ou des administrations fédérales ou gouvernementales à laquelle nous devrions prêter attention d’une part et demander d’ouvrir leurs dossiers et leurs archives si par chance elles en ont sur ce qui nous intéresse. Permettre à la loiFOIAde remplir cette tâche (Loi autorisant la transparence est aussi la norme en vigueur aux États-Unis : le Freedom of Information Act(FOIA), voté en 1966, garantis un libre accès aux documents administratifs. )


Le NORAD . Le focus sur cette administration n’est pas le fruit du hasard, elle est bien plus au fait des rentrées atmosphériques de toute nature surtout pour tout le continent nord-américain que la NASA, c’est là qu’il faut chercher !

Présentation sommaire :


NorthAmericanAerospaceDefenseCommand

Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord.


En résumé !


Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) est une organisation binationale américaine et canadienne dont la mission est d'assurer la surveillance et le contrôle de l'espace aérospatial de l’Amérique du Nord.NORAD est aussi responsable de la mission d'alerte en cas d'attaque aérospatiale. L’alerte aérospatiale consiste à surveiller les objets aériens artificiels, suivre leur trajectoire, puis détecter, valider et signaler toute attaque contre l’Amérique du Nord, provenant d'avions, de missiles ou d'astronefs. Tout cela, par l’entremise d'ententes mutuelles avec d’autres commandements.


Le contrôle aérospatial consiste à sauvegarder la souveraineté et la défense aérienne du Canada et des États-Unis. Dans le cadre du Renouvellement de l’Accord du NORAD, en mai 2006, le NORAD a ajouté une mission d'alerte maritime, qui nécessite une conscience et une compréhension communes des activités menées aux États-Unis et au Canada, des approches maritimes, des secteurs maritimes et des voies navigables canadiennes.( CréditNORADelle même!)


Complément d’information concernant cette structure :


Le NORAD suit régulièrement environ 6 000 objets en orbite. Au cours des 30 derniers jours de temps orbital, avant la rentrée, des perturbations spéciales sont utilisées dans la procédure de mise à jour orbitale. Outre la détermination de l'orbite de routine, le NORAD effectue des tâches spéciales telles que la prédiction des conjonctions d'orbites de satellites dans un rayon de 20 km, les éphémérides des satellites météorologiques, les prédictions de désintégration des satellites et d'autres études. Leur mission étant opérationnelle, ils ne stockent pas les données issues de leurs analyses. Le coefficient balistique n'est pas connu pour la plupart des objets en orbite. Si un coefficient balistique était dérivé qui était cohérent avec un modèle de densité, il pourrait donner des résultats erronés s'il était utilisé avec un modèle de densité différent. Compte tenu du coefficient balistique, les valeurs de densité pourraient, en principe, être obtenues à partir de leurs données de suivi. Les densités représenteraient une moyenne intégrée sur la trajectoire orbitale près du périgée. Ils dépendraient du modèle et ne représenteraient pas nécessairement la densité réelle. En résumé, le besoin principal est de disposer de prévisions fiables du flux solaire (F10.7) et de l'activité géomagnétique (Ap) sur une échelle de temps de 1 à 4 semaines. Des prévisions sur des périodes plus longues seraient également utiles pour des projets spéciaux.


Publication :Crédit


À la NASA. Marshall SpaceFlightCenter Exigences de modélisation de la densité atmosphérique supérieure et moyenne pour la conception et l'exploitation des engins spatiaux p 89-94 (VOIR N87-20665 13-46)

Date de publication :Février 1987.


Les vraies « cibles ne manquent pourtant pas , il faut juste pouvoir les examiner !

Les firmes connues comme Lockheed Martin, Northrop Grumman , Bigelow Aerospace , Boeing, Space X, Virgin Galactic , pour les plus connues mais aussi les administrations comme la DARPA ou le MIT voir le JPL ( Jet Propulsion Laboratory ), G &G, etc, ces compagnies privés et autres institutions d’états devraient être nos cibles pour une saine divulgation, car chacune travaillent sur des méta matériaux et bien d’autres choses dont nous ignorons tout ou presque, soit en les analysant soit à l’étape suivante, c’est à dire les reproduire ou les produire c’est selon , c’est à dire dénicher la chaîne et ses maillons qui fournit une réalisation cloisonnée .


Conclusion

La divulgation est un leurre orchestré par ceux qui savent vraiment, un fantasme pour un bon nombre d’entre nous, faut bien l’intégrer. La mission est simple, diriger les trop curieux dans une voie de garage. Ceci n’empêche nullement d’y glisser dans ce fouillis de véritables informations, que sauront soustraire les érudits, les esprits vifs et vaillants. Ne nous y trompons pas, la vraie raison d’opérer de cette manière est seulement être crédible dans le mensonge auprès du public .


Alors devons nous apprendre à lire pour décoder, dénicher la miette glissée dans un communiqué, un article ou une interview quelconque, pour enfin chercher là où il faut ?

Toutefois attention, ce n’est pas un jeu, ce n’est pas sans risques, si l’opportunité vous est offerte demandez aux lanceurs d’alerte comme McKinnon, Bob ( Robert ) Lazar ( ingénieur et scientifique américain autoproclamé. Il affirme avoir travaillé entre 1988 et 1989 en tant que physicien au Secteur 4 près de la Zone 51, une base militaire située dans le désert du Nevada.) , J. Assange( Wikileaks) et E Snowden, ou bien d’autres encore le prix à payer ?

Le prix à payer en vaut-il la chandelle ? Se sacrifier pour autrui, dont la plupart des gens sont loin de ces sujets et ceci est bien loin de leurs préoccupations !


Nous autres contribuons à notre modeste niveau à rétablir ce que nous sommes en droit de savoir, ni plus ni moins, même si au final ce ne sont que quelques gouttes d’eau dans un océan de mystères.


Pour témoigner auprès du MUFON c'est ici !


Pour vous abonner à notre magazine cliquez sur la photo ci-dessous







#ovni #ufo #pan #uap #mufonfrance #uso #oani #mufon