• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Dossier argentin


Par Sylvain Matisse, enquêteur Mufon France


Le cap est orienté en Amérique du sud et plus précisément en Argentine, car les histoires d’OVNIS ne manquent pas dans ce pays. Voici un condensé de certaines d’entre elles.

Crédit: argentina-excepcion.com

En 1995 à San Carlos de Bariloche qui est une station de sport d’hiver très fréquentée située à 1800 kilomètres de la capitale Argentine Buenos Aires, le pilote du vol 674 de la compagnie aérienne Aerolinas Argentinas a connu une vive émotion, sans doute la peur de toute sa carrière dans l’aéronautique.


«J'ai soudain vu une lumière blanche qui venait directement sur nous à toute vitesse, avant de s'arrêter d'un coup à une centaine de mètres... Au bout d'un moment, la soucoupe, de la taille d'un avion de ligne, a changé de couleur, deux lumières vertes apparaissant aux extrémités avec une orange dans le centre qui s'allumait par intermittence.»


Au sol des témoins civiles et les militaires des forces aériennes ont clairement vu une «soucoupe volante» se déplaçant à une vitesse «défiant les lois de la physique». Juste avant qu'une coupure de courant ne plonge la ville dans l'obscurité. La lumière est revenue et l'avion s'est posé, tandis que l'ovni disparaissait derrière la montagne. « Une enquête a été ouverte. A ce jour, nous ne savons pas le résultat de l’enquête .


L’Argentine semble coutumière de faits étranges, insolites .

Allant des lumières étranges, en passant par des vaches mutilées, des traces physiques au sol de nature inexpliquée et l’observation d’objets volants en sustentation sans oublier de mentionner le trafic aérien perturbé plusieurs fois par des intrusions qui ne sont pas clairement identifiées, et des rencontres avec des humanoïdes tout aussi énigmatiques etc.

Parmi les sites introduits par des étrangetés il y a Uritorco qui est située dans la vallée de Punilla ( province de Cordoba) .


Un matin de l’année 1986 a été constaté au sol, une brûlure inhabituelle mesurant 129 mètres de long par 70 mètres de large. Les prélèvements analysés en laboratoire n’ont pas su déterminer quelle type d’énergie ait provoqué ces traces.

Ce lieu est fréquemment concerné par toutes sortes de légendes mais aussi de témoignages qui mentionnent apparitions d’ entités, des contacts télépathiques plus ou moins considérés sérieusement.


Certains disent que l’année 2028 sera propice à d’autres événements de nature ufologique en arguant que les OVNIS reviennent toujours au même endroit.

Dans le pays des musées exposent des «preuves de la réalité des phénomènes de nature ufologique », ainsi que de la littérature autour du thème OVNI,comme par exemple à Victoria ( et à Villa General Belgrano ( à Cordoba).


L’armée argentine enquêtait durant une période sur ces phénomènes, ce n’est apparemment plus le cas à ce jour ( du moins officiellement), cependant les scientifiques est considère tout de même le problème.


Pour l’heure nous nous heurtons toujours au manque de preuves tangibles pour la plupart des citoyens et des autorités tant qu’à de prétendues rencontres de nature exogène.


Un cas d’OVNI incroyable à Mburucuyá !

Le blog Area 51 a traduit et publié publié le– Mardi 23 OCTOBRE 2018.

de la source hispanique du site PLANETA UFO et El Litoral http://www.ellitoral.com.ar Date: 23.10.2018 Un article de Francisco Villagrán

Au cours des années 1980 et 1990, plusieurs habitants à l’intérieur de notre province ont été témoins de cas d’une importance variable, classés en fonction de leur particularité par des chercheurs de renommée mondiale.


La première classification, qui perdure encore, est celle créée par le scientifique américain Joseph Allen Hynek, astrophysicien et astronome de grande importance, qui a commencé en étant un détracteur sérieux du phénomène OVNI jusqu’à ce qu’il découvre un certain nombre de cas inexpliqués qui lui permirent d’entreprendre des recherches.


Il devint plus tard un enquêteur majeur et un diffuseur du sujet OVNI. Il les a classés comme suit:


Rencontres du premier genre: voir un OVNI, une simple observation.

Rencontres du second type: quand un ovni atterrit et laisse des empreintes ou des marques sur le sol.

Rencontres du troisième type: lorsqu’il y a un contact visuel ou physique avec un vaisseau et ses occupants.

Rencontres du quatrième type: Enlèvement, c’est-à-dire lorsqu’un homme de la Terre est enlevé par un engin.

Rencontres du cinquième type: lorsqu’un contact mental ou télépathique a lieu avec des occupants d’engins extraterrestres.


L’affaire qui nous concerne a eu lieu le dimanche 18 février 1996 dans la paisible localité de Mburucuyá, située à environ 144 kilomètres de la capitale Buenos Aires. De nombreux résidents ont été témoins de la façon dont un objet lumineux non identifié défilait virtuellement au-dessus de la communauté, émettant des éclairs de nombreuses couleurs et gardant les citoyens à bout de nerfs pendant environ cinq à six minutes.


Radio Alfa FM a sonné l’alarme et les gens se sont rués en masse sur le bord de la Route 13, où ils ont été stupéfaits à la vue d’un objet étrange émettant une lumière très étrange, dont la couleur ressemblait à un blanc éclatant virant au rose puis pratiquement rouge.Plus tard, devant les yeux étonnés des nombreux témoins, l’objet a changé de position plusieurs fois avec la lumière éteinte. L’histoire a entraîné la présence immédiate de Máximo Cantero, un homme de 35 ans à l’époque, ancien combattant de la guerre des Malouines (Falklands), marié et père de quatre enfants.


Il a raconté une expérience spectaculaire qu’il avait eu la nuit précédente, probablement avec le même objet.

Devant une audience à la radio, l’homme a déclaré qu’il s’était rendu à El Descabezado, une zone rurale située sur la route provinciale no 11.


Sa voiture a subi une panne inattendue (batterie dépourvue complètement d’ électricité) et qu’il a été incapable de la réparer, il a a décidé de se rendre à pied à la ville à 30 kilomètres plus loin.Sur la route, il rencontra un ami, un voisin, qui lui prêta son cheval pour un retour plus rapide, une fois informé de l’accident. L’animal serait rendu utile à un moment approprié une fois le problème résolu.Cependant, peu de temps après le début de son voyage, il a vu une lumière brillante qui remplissait la campagne.

«Au début, je n’y pensais pas trop, pensant que c’était le clair de lune. Mais à mesure que la lumière devenait plus vive, je levai les yeux et me retrouvai face à un objet ovale qui ne faisait aucun bruit. Il était complètement silencieux. À ma grande surprise, l’objet s’est rapproché de plus en plus, lentement, et à ce moment-là, ma peau a éclaté en boutons d’oie, une sensation très étrange. Le cheval est également devenu plutôt nerveux, alors je me suis dépêché. »

En tant que catholique pratiquant, il se mit à prier avec ferveur jusqu’à la maison de Rito Riquelme, un autre voisin, qui l’accompagna avec sa femme pour regarder l’objet qui restait immobile, changeant constamment de couleur.Tous trois étaient abasourdis.


Lorsque l’objet était près du couple et de Cantero, il s’est calmé et, après d’innombrables minutes, il a disparu à grande vitesse dans le firmament. Après tout cela, l’homme a choisi de continuer son voyage en récitant le chapelet, bien que l’étrange lumière se soit manifestée une nouvelle fois, l’escortant jusqu’à la ville.


Cantero parcourut les sept kilomètres restants à grande vitesse, atteignant sa maison dans un état de nervosité après tout ce qu’il avait vécu.Il a ensuite déclaré qu’il «craignait qu’un OVNI, un objet inconnu, ou quoi que ce soit d’autre, l’emmène et le conduise dans une galaxie ou une planète inconnue en tant qu’échantillon (cobaye) de la vie sur Terre.

-À cette époque, je pensais à ma femme, à ma les enfants, mes parents et amis, que je ne reverrais jamais. «.


Il a fermement déclaré que ce n’était pas la première fois que de telles apparitions étranges dans le ciel lui étaient arrivées. Ceci avait eu lieu avant, et il avait même pris des photos.

Il finit par se demander ce que pourraient bien ces êtres et pourquoi dans cette partie du Nord-Est, en particulier à Mburucuyá, dont les villageois ont été sondés à plusieurs reprises au cours de cette saison de l’année?


En plaisantant, il a noté:

«Peut-être ont-ils entendu le son de notre chamamé ( rituel chamanique ) lors du dernier festival, qui a eu beaucoup de succès, et ils n’ont pas pu résister à l’idée de venir regarder de plus près ce qui se passait.»


Il sourit, mais sa nervosité n’était pas complètement dissipée.Ce fut sans aucun doute une expérience qui le marqua pour toujours.


La déclaration de Cantero a été corroborée deux jours plus tard.Julio Sesín,un homme d’affaires de Loma Alta situé dans la première section de Mburucuyá, a déclaré au bureau du shérif qu’il avait vu un objet volant non identifié dans le secteur, de taille moyenne et très lumineux.


Il a également déclaré avoir vu, en compagnie de ses enfants et d’une vingtaine d’habitants, une grande et brillante lumière rose en mouvement, clairement visible sur le ciel nuageux qui avait précédé une tempête de pluie. Juste un autre des nombreux cas survenus dans notre province et qui, souvent, ne sont pas connus du grand public, mais qui se sont produits et continuent de se produire, peu importe ce que quelqu’un dit.


[2018] Scott Corrales, IHU, avec les remerciements de Guillermo Giménez, Planeta UFO]

POSTÉ PAR INEXPLICATA (IHU) à 06:33

Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au Mufon ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france


#ovni #ufo #uap #pan #mufon #argentine