• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Un ancien Directeur de la CIA : "nous devrions rester ouverts d’esprit à propos des ovnis"

Mis à jour : mai 21



Traduction ERA

https://area51blog.wordpress.com/2020/12/18/un-ancien-directeur-de-la-cia-declare-que-nous-devrions-rester-ouverts-desprit-a-propos-des-ovnis/?fbclid=IwAR02qDXleSk898WB_kHA2MIuq3IXpKGGUR73PuTAN-ECpntrj1u45xbM7-I



Ces derniers temps les déclarations officielles tombent de partout dans tous les médias. En ce qui me concerne je pense que la divulgation a déjà eu lieu. Voir nos posts antérieurs Mais les choses semblent s’accélérer depuis l’affaire de l’AATIP, avec les déclarations du Pentagone, l’U.S. Navy ayant été contrainte de rendre publics huit rapports d’incidents entre ses pilotes et des phénomènes aériens non identifiés. Nous suivons l’affaire depuis le début. Les choses bougent là haut. Restons vigilants...


Source : thedebrief.org


John Brennan, l’ancien directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), est apparu mercredi sur le podcast de Tyler Cowen pour discuter, en partie, de sa vision personnelle du phénomène OVNI et de ce qu’il pense que ces objets anormaux peuvent être. Bien qu’il n’ait pas fourni de réponse définitive, il a laissé ouverte la possibilité que ces objets aériens ne soient pas de cette planète.


CONTEXTE

Brennan a été directeur de la CIA entre mars 2013 et janvier 2017. Il a passé le début de sa carrière au sein de la CIA impliqué dans la direction du renseignement (DI) – la branche analytique de l’agence – avant de diriger l’analyse du terrorisme à la direction de la branche antiterroriste de L’ Agence Centrale du Renseignement au début des années 90. Il a continué à gravir les échelons de l’agence, à la tête de l’effort qui a finalement conduit à la formation du Centre national de lutte contre le terrorisme, et est finalement devenu le directeur par intérim avant de prendre sa retraite de l’agence en 2005.


L’ancien président Barack Obama a approché Brennan en 2008 concernant la possibilité de devenir directeur de la CIA. Au lieu de cela, Brennan a aidé Obama dans les efforts de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme au cours des quatre années suivantes. Il fallut attendre 2013 pour qu’Obama nomme Brennan pour à la succession de David Petraeus en assumant le rôle de directeur.


ANALYSE

Interrogé sur la façon dont il aborderait le déchiffrement de la cause et de la signification de certaines vidéos d’OVNI récemment capturées par des pilotes de la Marine, Brennan a déclaré que ces vidéos étaient vraiment «étonnantes» et que la meilleure façon de naviguer dans ces eaux incertaines serait de «s’assurer que vous avez autant de données que possible en termes de visuels et également différents types de collection potentielle technique de capteurs que vous avez à l’époque. «


Brennan a poursuivi en disant qu’il est primordial d’étudier si diverses conditions météorologiques pourraient causer ces phénomènes ou si d’autres phénomènes au sol pourraient aider à expliquer ce qui est vu dans le ciel.

Les vidéos référencées sont maintenant connues sous les noms de «FLIR1», «Gimbal» et «GoFast», qui ont été publiées dans le New York Times et To The Stars Academy of Arts & Sciences (TTSA) de Tom DeLonge en 2017. Un acteur majeur de la sortie des vidéos était l’ancien directeur du personnel de gestion des projets spéciaux pour le sous-secrétaire à la défense pour le renseignement, Luis Elizondo.


Avant de démissionner du Pentagone en 2017, Elizondo a discrètement lancé un programme sur les observations d’OVNIS par des membres de l’armée américaine appelé Advanced Aerospace Threat Identification Program ou AATIP. Depuis sa démission, Elizondo a été l’un des principaux défenseurs d’une enquête plus approfondie sur le PAN, affirmant qu’il existe «des preuves très convaincantes que nous ne sommes peut-être pas seuls». En août, le ministère de la Défense a officiellement annoncé qu’un groupe de travail dirigé par l’Office of Naval Intelligence enquêtait actuellement sur les événements du PAN.

Cowen a suivi les commentaires de Brennan sur les vidéos des pilotes de la Marine en demandant à bout portant: «Selon vous, quelle est l’hypothèse la plus probable [pour expliquer les observations d’ovnis]?»


Brennan a répondu qu’il ne savait pas, ajoutant: «Je pense que c’est un peu présomptueux et arrogant pour nous de croire qu’il n’y a aucune autre forme de vie nulle part dans l’univers entier. Ce que cela pourrait être est sujet à de nombreux points de vue différents. «

Brennan a poursuivi: «Mais je pense que certains des phénomènes que nous allons voir continuent d’être inexpliqués et pourraient, en fait, être un type de phénomène qui est le résultat de quelque chose que nous ne comprenons pas encore et qui pourrait impliquer un type d’activité qui, selon certains, constitue une forme de vie différente.


L’appel de Brennan à son agnosticisme autoproclamé l’empêche certes de pouvoir dire, définitivement, que ces observations anormales viennent ou non de ce monde. Il a noté qu’il est important de continuer à «écarter certains types de possibilités» dans un effort pour identifier et authentifier ces observations aériennes.


PERSPECTIVE

L’approche ouverte d’esprit de Brennan coïncide avec les informations récemment publiées par The Debrief. L’UAPTF a publié une série d’évaluations du renseignement, et les hauts responsables militaires et politiques ont été informés sur les Phénomènes Aériens Non identifiés (UAP en anglais). Selon des sources, la diffusion de rapports de renseignement sur les Phénomènes Aériens Non identifiés a été répandue dans toute la communauté du renseignement, y compris l’agence que Brennan dirigeait auparavant, la CIA.


Les données suggèrent que de nombreux autres membres de la communauté du renseignement (IC) ressentent la même chose. La preuve d’un tel intérêt pour les ovnis dans les échelons supérieurs du gouvernement est définie par l’existence de projets historiques développés pour suivre ces étranges observations, tels que le projet Blue Book, l’AATIP et maintenant l’UAPTF.


Bien qu’il existe des preuves vidéo substantielles et des témoignages pilotes suggérant qu’il reste encore à expliquer des objets traversant les cieux, Brennan semble impliquer que plus de données et de corroboration sont essentielles pour résoudre 70 ans de mystère sur les ovnis.



276 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout