• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Selon un médecin légiste des tissus extraterrestres seraient cachés dans un centre médical militaire


Traduit par le MUFON France, source Anthony Bragalia crédit photo : US Army


Selon les affirmations d'un coroner américain qui travaillait au centre médical militaire national Walter Reed, des spécimens extraterrestres récupérés d'un accident d'OVNI sont stockés dans l'établissement.

Selon Anthony Bragalia, l'affirmation a été faite par le Dr Chris Green, un éminent médecin légiste et vice-doyen de la Wayne State Medical School du Michigan, dont la carrière a commencé dans le service fédéral. En tant qu'analyste principal à la CIA, il a travaillé dans la division des neurosciences en 1969. En plus de détenir la Médaille nationale de l'intelligence, il est associé national à vie du Conseil national de la recherche de l'Académie nationale des sciences.


De l'avis de Green, le Walter Reed Center est l'un des endroits les plus importants pour trouver des preuves de visites extraterrestres. Cela lui a été révélé directement par le meilleur médecin légiste du gouvernement, le Dr Charles Stahl. Stahl a eu une carrière distinguée s'étendant sur quatre décennies.


Médecin légiste, il a été médecin légiste en chef des forces armées de la marine américaine de 1962 à 1964. Dans le domaine de la médecine légale, il est aujourd'hui reconnu comme le "parrain" du domaine, qui traite de l'examen des tissus corporels. Du personnel décédé, y compris les pilotes et autres militaires, à des fins de diagnostic ou médico-légales.


Le Dr Green a ensuite été contacté par le chercheur Anthony Bragalia pour plus de détails. Au printemps 1978, Green a visité le centre médical militaire national Walter Reed pour des raisons professionnelles, où Stahl l'a escorté dans l'établissement. Les deux hommes se promenaient sur le campus en discutant de médecine lorsque Stahl se gara sur le parking, leva un bras, pointa le bâtiment de pathologie et marmonna quelque chose de sérieux.


Selon l'article de Bragalia, Stahl a regardé Green dans les yeux et a dit : "C'est ici que les échantillons de tissus extraterrestres sont stockés." Green a déclaré que Stahl ne plaisantait pas. Maintenant, il est important à ce stade de mentionner que cet événement, qui semble ahurissant au premier abord, a eu lieu bien avant la publication de livres à la mode sur Roswell et les extraterrestres, et cela signifie qu'il est hautement improbable qu'une forme de complot ait pu se glisser. dans la conversation et dans les déclarations qui ont été faites.


Pour Green, le Dr Stahl était très sérieux au sujet des échantillons.

Source : Getty Images


Dans ses mémoires, il se souvient avoir été silencieusement abasourdi, choqué et s'être senti privilégié.

"J'aurais aimé en savoir plus, mais il ne voulait pas parler ", a-t-il déclaré.

Le sujet fut repris quelque temps plus tard par Green à Stahl. Stahl a répondu:

"J'aimerais entendre ce que vous avez appris sur l'affaire" (vraisemblablement d'autres sources).

Compte tenu des antécédents de Stahl, il est compréhensible qu'il aurait été un acteur clé dans l'étude en cours des spécimens s'il avait su où le matériel extraterrestre était stocké. L'analyse des spécimens extraterrestres se serait poursuivie pendant des décennies même s'il n'était pas directement impliqué dans les conséquences de Roswell en 1947, car au moment de "l'événement", il était encore à l'école de médecine.


Cependant, au fil des ans, de nouvelles technologies et techniques, qui seraient probablement applicables à des échantillons extraterrestres, lui permettraient de poursuivre les analyses pendant des années, voire des décennies. À l'époque de Stahl à Reed, de nombreux outils et techniques analytiques de pointe ont été développés, permettant d'étudier les molécules, les cellules et les tissus d'une manière jamais possible auparavant.


Dans la référence de Stahl au "stockage de biomatériaux extraterrestres à Reed", il a appelé "échantillons de tissus", qui sont des cellules ou des fragments de tissus prélevés sur un organisme pour examen, analyse ou propagation. Le tissu extraterrestre aurait certainement des "anomalies", en supposant que les extraterrestres existent et ont des caractéristiques différentes de celles des humains, selon l'analyse des tissus.


Charles Stahl Junior, le fils aîné de Stahl, a été localisé et interviewé par Bragalia dans le cadre de ses recherches sur ce sujet. Stahl Jr. était très réceptif et heureux de parler à l'enquêteur lorsqu'il a été contacté par Bragalia. Il est maintenant directeur adjoint de Johnson City, Tennessee. Même si Stahl Jr. n'a pas avoué être au courant des étrangers, il croit toujours que son père a peut-être été dans une position unique, avec les qualifications et l'autorisation appropriées, pour être impliqué dans l'examen médico-légal des étrangers.


Pour témoigner auprès du MUFON c'est ici !


Pour vous abonner à notre magazine cliquez sur la photo ci-dessous



#ovni #ufo #pan #uap #mufon