• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Note de l’enquêteur du MUFON : journal de Sylvain Matisse


L’une de nos missions est de collecter le maximum de témoignages, voilà pourquoi notre groupe MUFON France cherche à se faire connaitre, ceci constitue tout simplement un socle, afin d’obtenir des témoignages qui peuvent aboutir en de véritables enquêtes.


Plus nous serons suivi, plus nous agrandissons le potentiel d’obtenir des témoignages.

Ne perdons toutefois pas de vue que notre rôle est d’enquêter avec sérieux, détermination et minutieusement les cas qui nous sont confiés.


Certains peuvent penser que nous perdons notre temps ,que cela ne sert à rien et ne fait aucunement avancer l’ufologie d’empiler les enquêtes.
Ceci pourrait être vrai, après tout ça se défend. Mais voici la question qu’il faut se poser dans ces moments de doute. Que fait-on des données en notre possession ?

Les gardes-t-ont au fond d’un tiroir ou d’un logiciel dédié à cet espace de stockage ?

Si la réponse était oui, alors effectivement tout ce travail de collecte ne servirait pas à grand chose, si non à rien !


J’ai exprimé d’ailleurs ceci dans mon premier ouvrage intitulé OANI/OVNI, enquête, méthode, réflexion aux -éditions SAINT MARTIN sorti en Janvier 2016, alors que je n’étais à cette époque qu’un chercheur enquêteur indépendant devenu auteur .


D’abord notre travail d’enquêteur est avant tout de vérifier les données transmises par les témoins en contrôlant d’abord la fiabilité des faits qui nous sont rapportés et les pièces à conviction qui peuvent être mises à disposition par le ou les témoins ( vidéos, photos, échantillons, artefacts qui peuvent être joints) «en guise de preuve» .


Et après examen des cas les plus fiables, les plus détaillés et dont des éléments récurrents nous reviennent au travers d’autres témoignages, alors nous obtenons des indicateurs. Ce sont ces recoupements qui servent à reconstituer au moins partiellement des événements de nature inexpliquée.

A partir de ce constat, nous avons quelques pistes et nous percevons que des anomalies d’un cas à un autre surgissent au moins une fois sur deux! C’est ceci qui nous fait avancer, clairement !

L’excellent article «Dossier MUFON : comparaison des procédures médicales Extraterrestres avec la médecine actuelle », démontre à lui seul l’utilité de notre «job».


Ce travail méticuleux de Alain Des Roches auteur de cet article ( ancien enquêteur MUFON Québec et collaborateur du magazine le Vigilant ) peut être cité en référence pour la partie abduction. C’est le niveau le plus élevé de l’ufologie, car il met en avant de possibles rencontres, et pire encore de possibles enlèvements.


Par excellence, je dirai que la complexité de ce genre de dossier réside sur l’aspect médical. Nous avons à ce stade non pas de «simples témoins, «mais des victimes lorsque la personne a été arrachée malgré elle à son environnement ,et en subissant des examens de type médical, dont parfois certains peuvent-être considérés comme un véritable calvaire pour ne pas dire des tortures pour celles ou ceux qui les auraient subis ! Avouez que ça fait cher payé le canular ! Mais reste l’état de santé mentale du témoin.


C’est sur ce point que cela se complique. Le témoin s’est-il inventé en images une souffrance due à une pathologie ? C’est la question primordiale. Ceci devient alors un débat interminable entre les sceptiques, les chercheurs, les scientifiques et les témoins victimes !

Un psychiatre risque de bourrer à tord de médicaments ou envoyer à l’asile le témoin devenu patient pour ne pas dire client ! Ce genre d’affaire mérite outre la considération globale du témoin , une véritable prise en charge.


L’ article d'Alain Des Roches est le parfait exemple pour dire à quoi sert notre travail de recueil de témoignages qui aboutissent en enquêtes et le stockage de celles-ci dans notre base de données . Cette méthode techno scientifique employée par l’auteur est la même que nous employons afin de rester crédibles.


Tôt ou tard nous sommes obligés de regarder le travail de nos collègues enquêteurs afin de repérer les faits qui reviennent souvent, bien loin des spéculations fantaisistes ou fumeuses.

En comparant nos enquêtes alors nous remarquons les anomalies récurrentes et les points clés.


Lorsque le doute sera levé, alors il sera temps de livrer nos résultats , nos constations au public, pas avant .


Notre structure avec nos moyens certes limités, nous permet d’avoir un long champ de vision dans notre pays et hors de nos frontières, car MUFON France est une antenne de MUFON qui est international et dont le siège est situé aux USA, puisque cette organisation a vu le jour dans ce pays, MUFON France reste néanmoins autonome .

Tôt ou tard le travail porte ses fruits contrairement aux élucubrations.

Matisse Sylvain enquêteur certifié de MUFON France .



Vous aimez nos articles ? Partagez les et faites découvrir le Mufon France !


Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au Mufon ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france


#ovni #mufonfrance #sylvainmatisse #enqueteur