• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Le chef de l'agence spatiale russe a déclaré qu'il croyait en l'existence d'une vie Extraterrestre


Traduit par le MUFON France, écrit par Russia Today


Le chef de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine, a déclaré qu'il croyait en l'existence d'une vie extraterrestre qui pourrait être plus intelligente et technologiquement avancée que l'humanité. Les extraterrestres pourraient également étudier les civilisations de la Terre tout en restant inaperçus, a-t-il déclaré samedi à Rossiya 24.


Des milliers de facteurs auraient pu contribuer à l'émergence de la vie n'importe où dans l'univers, a déclaré Rogozine, ajoutant que la capacité de l'humanité à étudier l'espace reste limitée. « Nous connaissons la théorie du « Big Bang », mais que se passerait-il si ce « Big Bang » n'avait lieu que dans une certaine partie de l'univers qui nous est visible ? a demandé le chef de Roscosmos, ajoutant qu «il pourrait y avoir d'autres mondes… ainsi que d'innombrables facteurs qui pourraient contribuer à l'émergence de la vie, y compris une vie intelligente».


L'Académie russe des sciences a mené des études et "collecté des faits" liés à la vie extraterrestre et aux ovnis en particulier, a déclaré Rogozine, ajoutant cependant que 99,9% de tous les cas examinés par les spécialistes russes se sont avérés être "atmosphériques et d'autres phénomènes physiques » qui n'ont rien à voir avec les hypothèses de vie intelligente extraterrestre.


"Nous supposons toujours que de telles observations [réelles d'OVNI] auraient pu avoir lieu", a-t- il ajouté. Rogozine a également déclaré qu'il avait personnellement examiné certains rapports de vétérans pilotes d'essai soviétiques qui avaient signalé des phénomènes inexpliqués dont ils avaient été témoins lors des premiers essais de nouveaux avions.


"Ce dont nous parlons a généralement eu lieu lors des premiers essais", a déclaré le chef de Roscosmos, ajoutant qu'il avait précédemment contacté l'agence spatiale américaine NASA et reçu des informations similaires.

Il pourrait y avoir des formes de vie là-bas qui ont atteint un niveau technologique qui leur a permis d'étudier la civilisation humaine et notre planète elle-même, tout comme les humains le font avec d'autres espèces ici sur Terre, a postulé Rogozin.

"Nous pouvons étudier les bactéries, mais nous pouvons aussi être étudiés comme des bactéries", a-t- il ajouté.


Ses commentaires sont intervenus au milieu de la discussion publique en cours sur les ovnis aux États-Unis, où les observations ont augmenté depuis 2017. À cette époque, il a été révélé que le Pentagone avait un projet connu sous le nom de Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), qui était chargé d'identifier ce qu'on appelait des « phénomènes aériens non identifiés », ou UAP (également connus sous le nom d'objets volants non identifiés, ou OVNI).


En mai, le Congrès américain a tenu sa première audition publique sur les PAN depuis les années 1970. Les personnes qui ont témoigné devant le House Intelligence Committee lors de l'audience comprenaient le sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement et la sécurité Ronald Moultrie et le directeur adjoint du renseignement naval Scott Bray.


Les responsables ont présenté plusieurs vidéos montrant ce qui a été considéré comme des PAN mais n'ont fourni aucune explication spécifique sur les objets vus dans les vidéos. Ils ont également déclaré que l'armée américaine n'avait tenté de contacter aucun des objets observés car il n'était pas clair s'ils étaient habités ou même "en vol contrôlé".


Pour témoigner c'est ici !



Vous aimez nos articles ? Partagez les et faites découvrir le MUFON France !


Vous pouvez nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/MufonF


Vous souhaitez adhérer Au MUFON ou nous aider, cliquez ici !


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Nos Podcasts ici : https://anchor.fm/mufon-france


#ovni #ufo #pan #uap #mufonfrance #mufon #nasa #roscosmos