• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

Le Canada révèle des dizaines de rapports d'OVNIS réalisés par des pilotes commerciaux




  • Les observations sont conservées dans la base de données CADORS tenue par Transports Canada.


  • La base de données contient également près de 300000 rapports d'incidents dans les airs


  • Une observation potentielle d'OVNI en 2016 a entraîné la descente rapide d'un avion pour éviter l'objet, entraînant des blessures à deux des agents de bord.


  • Beaucoup d'incidents, cependant, ont peu de détails et peu d'explications


  • Les pilotes peuvent ne pas signaler les observations potentielles d'OVNI par peur des répercussions sur leur carrière


  • Pendant ce temps, une enquête a montré une augmentation de 46% des observations d'OVNIS au Canada de 2019 à 2020, probablement due à la pandémie de coronavirus


Il y a eu plus d'une douzaine d'observations d'OVNIS rapportées par des pilotes de ligne commerciaux au Canada ces dernières années.

Une rencontre trop rapprochée a même forcé un avion à plonger pour l'éviter, blessant deux agents de bord, tandis qu'un `` objet brillant et argenté '' a été vu au-dessus de Toronto, et un pilote a repéré un avion en 2018 qui semblait se déplacer à Mach 4 - le rendant plus rapide que n'importe quel avion connu dans le monde.


La révélation intervient peu de temps après que la CIA ait déclassifié deux milles documents sur les OVNIS au-dessus de l'Amérique, datant des années 1970. Le dossier XXXX avec près de 3000 pages de documents sur les phénomènes aériens non identifiés (PAN) - le terme officiel du gouvernement américain pour ce que l'on appelle communément les OVNIS - a été publié sur The Black Vault en janvier.


Un examen des fichiers par DailyMail.com a révélé une multitude de récits déroutants - mais non vérifiés - de disques mystérieux traversant le ciel, crachant des faisceaux de lumière à travers les petites villes, provoquant des explosions et même quelques allégations d'officiers militaires confrontés à des extraterrestres qui sortent de véhicules bizarres.


D'autres documents montrent des correspondances entre des officiers de la CIA au sujet des observations d'OVNIS. Parfois, les officiers considèrent les histoires des observateurs comme purement superstitieuses, même lorsqu'aucune autre explication n'est claire. Mais dans plusieurs cas, les agents se montrent vraiment préoccupés par le fait que quelque chose de XXXXX est peut-être en jeu.


Au Canada, le système de rapports quotidiens d'événements de l'aviation civile (CADORS), exploité par le ministère fédéral des Transports Canada, possède une base de données de près de 300 000 rapports d'incident, qui incluent tout événement impliquant un aéronef, pas seulement des observations d'OVNIS. Les ovnis ne confirment pas nécessairement la présence d'extraterrestres, comme certains le croient, mais démontrent simplement qu'il y a des objets dans le ciel qui sont difficiles à identifier.


CADORS peut être recherché, bien qu'il soit difficile de connaître les termes corrects à rechercher - par exemple, une recherche remontant à 2000 à la recherche d'un «OVNI» n'a fourni qu'un seul résultat. Néanmoins, il existe des dizaines de rapports d'observations potentielles d'OVNIS cachés au plus profond des archives CADORS. Il y a eu plusieurs incidents notables, dont la plupart se sont produits ces dernières années, même si un incident intrigant a eu lieu en 2005.


Le 21 octobre 2005, les contrôleurs aériens locaux «ont reçu des rapports de quatre équipages de conduite d'aéronefs faisant état d'un objet brillant et argenté au-dessus de Toronto». Il a été signalé à 30 000 pieds au-dessus du sol, il a soudainement tourné et s'est déplacé rapidement vers le sud-est jusqu'au lac Ontario. Un autre incident s'est produit le 10 janvier 2015, `` plusieurs avions ont signalé un très gros objet avec une petite lumière blanche au milieu, entouré d'un halo '' alors qu'il semblait descendre de 41000 pieds dans les airs .Cet incident aurait eu lieu avant l'aube.


Le 30 mai 2016, un vol d'Air Canada Express voyageant de Montréal à Toronto a signalé un `` objet volant non identifié, de forme ronde '', qui voyageait à plus de 550 km / h. L'incident le plus important est sans doute survenu en novembre de la même année. Le 14 novembre 2016, un vol de Porter Airlines à plus de 8 000 pieds a plongé pour éviter un objet «solide… et en forme de beignet vertical ou de chambre à air».


Au départ, l'objet a été décrit comme n'étant probablement pas un ballon, mais deux membres d'équipage ont été blessés, ce qui a incité le Bureau de la sécurité des transports (BST) à enquêter sur l'incident. Le rapport du BST, publié deux semaines après l'incident, affirmait que l'objet mesurait «environ 5 à 8 pieds de diamètre». Il a également déclaré que `` le commandant de bord a enlevé le pilote automatique afin de descendre rapidement l'avion sous l'objet '', ce qui explique comment les deux agents de bord ont été blessés lors de la sécurisation de l'avion.


Aucun des 54 passagers n'a cependant été blessé lors de l'incident. "TSB n'a pas été en mesure d'identifier positivement l'objet", a déclaré l'agence à VICE World News. Un autre incident s'est produit le 16 mars 2017, lorsque deux vols de WestJet près de la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique ont vu une `` lumière stroboscopique blanche et brillante '' au-dessus d'eux la nuit. Les vagues détails dans le CADORS et le faible nombre de rapports au fil des ans suggèrent que de nombreuses observations potentielles d'OVNI ne sont pas signalées.


L'ancien pilote de l'Aviation royale canadienne, John «Jock» Williams, croit que de nombreuses autres observations ne font jamais de rapport officiel.`` Les pilotes ne rapportent probablement pas environ 90% des choses qu'ils voient, car ils savent que cela pourrait avoir des implications de longue durée sur leur carrière. Pour la plupart des pilotes, cela n'en vaut pas la peine », a poursuivi Williams. «C'est pourquoi je crois que chacun de ces gars a vu ce qu'ils ont rapporté.


Transports Canada a choisi de ne pas commenter les observations individuelles faites par les équipages des compagnies aériennes. «Les événements qui sont inscrits dans CADORS sont inscrits au fur et à mesure qu'ils sont signalés à Transports Canada», a déclaré un porte-parole de Transports Canada à VICE World News. «Transports Canada s'efforce d'assurer l'exactitude et l'intégrité des données contenues dans CADORS. Cependant, les informations qu'il contient doivent être considérées comme préliminaires, non fondées et susceptibles d'être modifiées.




Certains des événements enregistrés ont des explications, telles que les vols qui ont vu `` jusqu'à deux douzaines d'objets lumineux régulièrement espacés sur une ligne '' le 26 décembre 2019, qui ont ensuite été identifiés comme les satellites Internet Starlink de SpaceX.


Un enquêteur sur les ovnis a déclaré à VICE World News que les observations de ces ovnis potentiels sont préoccupantes. "CADORS montre clairement que ces types d'incidents se produisent dans l'espace aérien où des milliers de passagers voyagent potentiellement chaque jour", a déclaré Chris Rutkowski. "Indépendamment de la croyance ou de l'incrédulité envers les OVNIS, c'est certainement une préoccupation du point de vue de la sécurité des vols et du bien-être public."


Aucun incident n'a peut-être été plus difficile à expliquer que ce qu'un vol cargo Boeing 747 de Kalitta Charters a vu le 30 avril 2018. L'avion voyageait au-dessus des Territoires du Nord-Ouest alors qu'il voyageait de New York à l'Alaska. Soudain, un membre de l'équipage a vu «un objet volant sporadiquement, estimé à (60 à 80 000 pieds) et se déplaçant à Mach 4». L'équipage n'avait aucun moyen de mesurer avec précision la vitesse, mais Mach 4 en ferait l'objet mobile le plus rapide de l'histoire de l'aviation.


Ce record appartenait auparavant au Lockheed SR-71 Blackbird, qui voyageait à des vitesses légèrement supérieures à Mach 3,3 avant d'être retiré en 1999. Le rapport de cette observation a pris plus d'un an et demi pour s'ajouter à CADORS, suggérant que le moment a laissé une impression durable sur l'équipage du vol.


Rutkowski a récemment aidé à mener une enquête qui a noté une augmentation marquée des observations d'OVNIS en 2020. Selon CTV News, il y a eu une augmentation de 46% des observations d'OVNIS au Canada en 2020 - un total de 1243 observations - probablement stimulée par la pandémie de coronavirus alors que de plus en plus de personnes sont restées à la maison et ont tourné leur attention vers le ciel.


Rutkowski a affirmé que 13% des observations n'avaient aucune explication à ce stade. Les rapports d'observations canadiennes surviennent un an après que le Pentagone a confirmé l'authenticité de trois vidéos capturées par des avions de combat de la marine américaine qui semblaient montrer des OVNIS. Fin février, le FBI a confirmé qu'il était `` au courant '' d'un vol d'American Airlines qui avait rencontré de près un `` long objet cylindrique '' se déplaçant rapidement lors d'un voyage de Cincinnati à Phoenix.




La rencontre, qui s'est produite dimanche à 36000 pieds au-dessus du coin nord-est du Nouveau-Mexique, à l'ouest de Des Moines, impliquait le vol AA 2292, un Airbus A320, selon The Drive. La rencontre apparente partage diverses similitudes avec un autre incident survenu dans la même zone il y a un peu moins de trois ans. Dans cet incident, deux pilotes sur différents aéronefs - un Learjet et un Airbus - ont déclaré avoir des rencontres rapprochées avec un objet mystérieux volant au-dessus d'eux.


La semaine dernière, le Pentagone a confirmé qu'une série d'images et de vidéos montrant des objets volants non identifiés bourdonnant au-dessus des navires de guerre de la Marine au large des côtes de la Californie en 2019 `` avaient été prises '' par le personnel de la succursale. La semaine dernière, le Pentagone a confirmé qu'une série d'images et de vidéos montrant des objets volants non identifiés bourdonnant au-dessus des navires de guerre de la Marine au large des côtes de la Californie en 2019 `` avaient été prises '' par le personnel de la succursale.


Les photos ont été divulguées à partir d'une enquête du Pentagone sur les OVNIS par le groupe de travail UAP, qui a rassemblé des preuves pour un rapport pour le Congrès qui doit être présenté en juin. Les images, obtenues par le cinéaste Jeremy Corbell, montrent des objets non identifiés volant au-dessus de quatre destroyers américains, dont le destroyer USS Kidd Navy, en 2019. L'une des images semble être un objet en forme de pyramide, tandis que d'autres étaient considérées comme des drones ou des ballons; cependant, la marine les a répertoriés comme inconnus.


La confirmation intervient une semaine après que l'amiral Michael Gilday, le chef des opérations navales, a admis qu'il n'avait aucune idée de l'origine de l'essaim de mystérieux drones en forme de Tic Tac qui menaçaient quatre destroyers américains en juillet 2019. Lorsque le Pentagone a déclassifié les trois vidéos de la Marine l'année dernière, ils ont admis qu'ils ne savaient pas ce qu'ils y voyaient.


`` Le ministère de la Défense a autorisé la publication de trois vidéos de la marine non classifiées, l'une prise en novembre 2004 et les deux autres en janvier 2015, qui ont circulé dans le domaine public après des publications non autorisées en 2007 et 2017 '', a déclaré Susan Gough, une Porte-parole du ministère de la Défense dans un communiqué. Le communiqué a ajouté que les vidéos ont été publiées après un `` examen approfondi '' qui a déterminé que les vidéos non classées `` ne révèlent aucune capacité ou système sensible et n'empiètent pas sur les enquêtes ultérieures d'incursions militaires dans l'espace aérien par des phénomènes aériens non identifiés ''.


L'un des clips montre l'incident de 2004 «Tic Tac» qui a été enregistré au-dessus de l'océan Pacifique. Une deuxième vidéo a été capturée au large de Jacksonville, en Floride, en 2015. Les législateurs appellent depuis des années le Pentagone à ouvrir ses dossiers confidentiels sur les rencontres, invoquant des problèmes de sécurité nationale.


En janvier, dans le cadre d'un budget de secours COVID-19, le Congrès a fixé au 1er juin la date limite pour que les agences de renseignement américaines et le Département de la Défense déclassent des OVNIS et des phénomènes aériens non identifiés. Toujours en janvier, la CIA a déclassifié environ 2000 documents liés aux ovnis datant des années 1970. Un dossier contenant plus de 700 dossiers sur les phénomènes aériens non identifiés (PAN) a été publié sur le site Web de The Black Vault.


L'un des rapports décrit comment des informations apparemment urgentes sur les OVNIS ont été remises en mains propres au directeur adjoint de la science et de la technologie de la CIA en 1976. La plupart des détails sur les informations ont été expurgés dans le document sur le site Web de Black Vault. Un deuxième document datant de juin 1976 semble demander une mise à jour de l'examen, mais il n'y a pas de trace de l'épreuve après ce moment.


En 1976, il y avait aussi une observation d'un OVNI au Maroc, bien que ce document soit également fortement expurgé. Le rapport d'une page entière est couvert de 25 lignes noires qui semblent avoir été faites directement avec un stylo. Dans un autre rapport, les responsables de la CIA discutent de la possibilité que des OVNIS soient derrière une `` explosion mystérieuse '' dans la petite ville russe de Sasovo en 1991. Dans ce rapport, les habitants ont rapporté avoir vu une `` sphère de feu '' tomber du ciel avant qu'une onde de choc ne déchire la ville, nivelant un quartier entier. Le rapport indique que les enquêteurs ne sont pas parvenus à une conclusion sur la cause de l'explosion.


Vous pensez avoir vu un OVNI ? Un seul reflexe, cliquez ici !


Lien MUFON : Éric Tessier le directeur des enquêtes de MUFON Québec et Ontario, a parlé du SCRQEAC dans l'émission de la Zone insolite (2e partie) dont voici le lien :

Zone Insolite Podcast


Lien du Gouvernement Canadien : https://wwwapps.tc.gc.ca/saf-sec-sur/2/cadors-screaq/m.aspx?lang=fra




source : https://www.dailymail.co.uk/news/article-9496505/Airline-pilots-file-dozens-reports-UFOs-Canada-sightings-country-increase.html