• optimax29

La NASA confirme la présence d'eau sur la Lune




26 OCT 2020 À 19H03 PAR RÉDACTION S&V

Publié par Bruno Dupont, Enquêteur Certifié MUFON France.


Ce lundi 26 octobre, la NASA a confirmé, pour la première fois, la présence d’eau sur la surface ensoleillée de la Lune. L'eau ne serait pas limitée au fond de certains cratères lunaires, dans l'ombre, mais elle serait partout à la surface de la Lune.


L’Observatoire stratosphérique d’astronomie infrarouge (SOFIA) de la NASA a détecté des molécules d’eau (H2O) "dans le cratère Clavius" : un large cratère dans l'hémisphère sud de la Lune, visible depuis la Terre. Les observations précédentes de la surface de la Lune avaient détecté une certaine forme d’hydrogène, mais elles n'avaient pas permis de distinguer l’eau de son proche parent chimique, l’hydroxyle (OH). "Cette découverte remet en question notre compréhension de la surface lunaire et soulève des interrogations quant aux ressources disponibles pour l’exploration spatiale", a déclaré la NASA. "L’eau est une ressource précieuse dans l’espace, et un ingrédient clé de la vie telle que nous la connaissons. Reste à déterminer si l’eau trouvée par SOFIA est facilement accessible pour une utilisation en tant que ressource." Préparer les futures missions spatiales

Dans le cadre du programme Artemis, la NASA souhaite en savoir plus sur la présence d’eau sur la Lune avant d’envoyer la première femme et le prochain homme sur la surface lunaire en 2024, et "d’y établir une présence humaine durable d’ici la fin de la décennie". "Avant les observations de SOFIA, nous savions qu’il y avait une certaine hydratation", a déclaré Casey Honniball, l’auteur principal qui a publié les résultats de son travail de thèse à l’Université d’Hawaii à Mānoa à Honolulu. "Mais nous ne savions pas quelle quantité, ni s'il s'agissait de molécules d’eau comme nous buvons tous les jours." Sans une atmosphère épaisse, "l’eau sur la surface lunaire ensoleillée devrait tout simplement être perdue dans l’espace. Pourtant, quelque chose produit de l’eau, et quelque chose doit la piéger là-bas."

D'où vient cette eau ?

La NASA avance plusieurs théories pour expliquer la présence d'eau sur le satellite : les micrométéorites qui pleuvent sur la surface lunaire, transportant de petites quantités d’eau, pourraient déposer l’eau sur la surface lunaire à l’impact. Autre explication possible, il pourrait y avoir un "processus en deux étapes par lequel le vent solaire livre de l’hydrogène à la surface lunaire et provoque une réaction chimique avec des minéraux oxygénés dans le sol, pour créer de l’hydroxyle. Pendant ce temps, les radiations du bombardement de micrométéorites pourraient transformer cet hydroxyle en eau." En revanche, la manière dont cette eau est "emmagasinée" reste à éclairer.

         Les principaux buts du MUFON

 

  •  ENQUÊTER  sur les cas d’observation d’ovni reçus du grand public et  intégrer les  informations dans la base de données du MUFON (CMS)  pour les rendre  accessibles aux chercheurs du monde entier.

 

  •  PROMOUVOIR  l'étude des ovnis afin de découvrir la vraie  nature  du phénomène, avec un regard sur de possibles développements  scientifiques ainsi que l’amélioration des  conditions de vie sur  notre planète.

 

  • INFORMER le public sur le phénomène ovni et ses impacts possibles  sur la société.