• Nouvelles Ufologiques par le MUFON France

EXCLUSIVITÉ : Correspondance entre le Contre-Amiral Hebert Knoles et Wilbert Smith


Cet échange de courrier a été autorisé à la traduction par Kathleen Marden ufologue et auteure et nièce Betty et Barney Hill. Nous remercions chaleureusement Kathleen pour cet extraordinaire partage.


Kathleen Marden : Mon cadeau du Nouvel An est un document important du Contre-amiral Herbert Knowles à Wilbert Smith ( bio bas de page ) , qui est l'ingénieur radio principal de la section de radiodiffusion et des mesures de transport Canada et directeur du Project Magnet and Project Second Storey.

J 'ai acquis la lettre en 2010 de la petite-fille de l'amiral Knowle.

Cette information m'a été remise dans un paquet épais de lettres et d'autres matériels au festival Exeter OVNI il y a plus de 10 ans. J ' avais essayé de joindre les membres de la famille Knowles pour obtenir des informations. J ' ai écrit sur la relation de ma tante et de mon oncle ( Betty et Barney Hill) avec l'amiral et Helen Knowles dans ′′ captured ".


Quelques informations supplémentaires...

Amiral Knowles et Wilbert Smith essayent de trouver des preuves scientifiques pour vérifier ou réfuter les informations qui leur ont été données par des individus qui auraient communiqué avec des extraterrestres.

Les documents du FBI indiquent que le gouvernement est impliqué dans l'enquête.


De plus, j'ai une lettre qui a été écrite par Helen Knowles à ma tante Betty Hill *. Mme Knowles raconte comment les hauts gradés de Washington sont descendus chez eux après que son mari ait envoyé par courrier à Washington DC un paquet d'informations, qui lui avait été remis par Francies Swan.

K.M


Lettre du Contre-Amiral Hebert Knoles à Wilbert Smith


3 décembre 1956



Cher Wib : -


(Je suis très reconnaissant pour le Binding Mater que vous m'avez renvoyé et je vous en remercie. Jusqu'à présent, je n'ai constaté aucun changement dans le relevé du compteur : il est resté stable à un peu moins de -1. Geaner a écrit que vous lui en aviez envoyé un également et je me demande si des résultats ont été obtenus de sa part).


Je suppose que vous savez maintenant quel échec a été celui de Dick Miller.

Il semble maintenant que rien de ce qu'il a donné ne peut être cru.

Il a simulé son voyage dans une soucoupe volante et il a simulé la dope (dans le texte) distribuée dans ces cassettes ( film). Même la visite promise de la soucoupe volante sur la côte ouest, prévue pour le 7 novembre, a été un flop retentissant. J'ai appris que Miller a lancé la rumeur qu'il a finalement traversé l'atlantique et nous est revenue d'Angleterre et que cela était de vraiment authentique! Il est curieux de constater qu'aucun de ceux qui ont été associés à Miller n'en a reconnu les teneurs lorsqu'il est finalement revenu d'Europe!

Je crois que les illusions font que beaucoup de gens sont trompés dans cette affaire de soucoupe volante.

Je pense que toutes les sources d'information qui nous sont présentées devraient faire l'objet d'une enquête approfondie avant d'être acceptées. Les sources semblent se citer les unes les autres sans donner la source originelle, établissant ainsi une hypothèse fausse ou non prouvée comme étant la vérité.


Nous devons garder à l'esprit à tout moment le désir humain d'être le grand JE SUIS,- le désir de célébrité, de prestige, de pouvoir - l'envie d'être le premier, le plus grand, le meilleur, etc.

Je regarde d'un oeil aigri toutes ces organisations qui ont un président, un troupeau d'officiers, un nom haut en couleur, une sorte de hache à broyer. Méfiez-vous de ceux qui voudraient que l'on rejoigne leurs rangs - toujours à un certain coût ou sacrifice, peut-être l'accomplissement d'un devoir quelconque pour prouver sa valeur, la sincérité, la volonté d'obéir, etc. Le plus difficile, en ce moment, est de maintenir son sens de l'équilibre, sa santé mentale et sa responsabilité envers ceux qui nous entourent.


De tout cela, je crois que les faits fondamentaux suivants ont été établis.


1. Les soucoupes volantes sont réelles et viennent de quelque part dans l'espace.
2. La chose la plus importante à savoir à leur sujet est pourquoi elles sont ici ; leur source et leur mécanisme ne sont qu'accessoires.
3. Leurs habitants ont contacté des gens partout sur la terre de diverses manières pour essayer de nous faire parvenir un message commun sur les événements à venir.
4. Ils n'ont pas de préférence pour une nation, un peuple ou une région en particulier et n'en auront pas.
5. toute connaissance technique acquise par eux sera si incomplète qu'aucune nation ne pourra en tirer profit au détriment des autres nations.
6. Une neutralité absolue est requise dans tous leurs contacts avec nous : Méfiez-vous de tous les rapports qui montrent une préférence ou une partialité de leur part.
2e partie

NOTE de Kathleen Marden :


Avertissement : Si les pensées sur les ′′ temps de fin ′′ vous troublent, veuillez ne pas lire la page 2 de mon post. Étant donné que tant de mes amis Facebook ont demandé la page 2, j'ai pris la décision de la poster. Malheureusement, la photocopie n'inclut pas la signature de l'amiral Knowles. Cependant, j'ai la réponse de Wilbert Smith et elle a ′′ Wib ′′ sur la ligne de signature. Je l'enverrai aussi.


Suite page 2 :


7. Le jour que nous vivons actuellement est celui qui se rapproche le plus des derniers jours décrits dans les prophéties bibliques dont l'humanité a fait l'expérience au cours des 3 ou 4 derniers millénaires.

De ce qui précède, je tire les conclusions suivantes :-


a) Que les jours de la fin sont proches.


b) Que la terre ne sera pas détruite, mais qu'elle subira un énorme soulèvement avec de grandes pertes en vies humaines et des destructions


c) Que le peuple des soucoupes est là pour aider à la réalisation des prophéties et à la génération (création) et au gouvernement de la terre par la suite.


d) Que lorsque nous aurons appris sur terre à vivre en paix et en amitié les uns avec les autres et à vivre en Dieu, alors la création sur terre aura à nouveau le privilège de se gouverner elle-même sous le contrôle spirituel du Christ.


e) Que lorsque ce moment viendra, nous serons en possession des connaissances du peuple des soucoupes et serons prêts à prendre la place qui nous revient dans le fonctionnement du système solaire et donc de l'univers.


J'espère vivre pour voir tout cela se réaliser... soyons patients !


J'ai reçu beaucoup de cassettes de Gesner et dans les derniers arrivages, j'en ai une spécialement pour vous - en 16 mm, film de cinéma ou un soi-disant scanner en fonctionnement dans un endroit quelconque en Californie. Gesner me charge très spécifiquement de ne pas envoyer l'une ou l'autre par la poste, donc j'attendrai votre décision à ce sujet. Si, par hasard, vous deviez venir ici dans un futur pas trop lointain, comme suggéré dans la dernière lettre de Mul, suggérez que vous apportiez un projecteur 16 mm, car de telles choses sont assez rares dans la ville d'Eliot, Kaine. Autre chose, l'opérateur du projecteur ne doit pas être une personne extérieure.


Maintenant, je vais laisser Helen faire une lettre à Murl.


Permettez-moi de me joindre à Helen pour vous souhaiter, à vous et à votre famille, un très joyeux Noël et une nouvelle année très heureuse et prospère.


Pouvons-nous vous voir bientôt






QUI EST WILBERT SMITH ? :


Dans sa proposition de projet du 21 novembre 1950, Smith décrit sept domaines de recherche en géomagnétisme ; la recherche sur les OVNI n'est pas mentionnée. Le commandant C.P. Edwards, sous-ministre des transports pour les services aériens, accepta la proposition. Le projet, nommé Magnet, a été gardé secret, car il y avait un potentiel de création de nouvelles technologies aux potentialités inconnues.


En 1953, le projet Magnet s'installe dans les locaux empruntés du ministère des transports à Shirley's Bay, sur la rivière des Outaouais. Son équipement de recherche comprenait un magnétomètre, un détecteur de rayons gamma, un puissant récepteur radio et un gravimètre pour mesurer les champs de gravité dans l'atmosphère.


La presse a assez rapidement remarqué les travaux de Smith sur les OVNI, et des questions ont été posées au ministère des transports. Des dénégations ont été faites, mais il est devenu évident que quelque chose d'inhabituel était en cours à Shirley's Bay.


Le 8 août 1954, un "contact" est établi à 15h01. Les résultats du gravimètre, enregistrés sur du papier graphique, ont montré une déflexion très importante et inexplicable, et les chercheurs se sont précipités dehors pour jeter un coup d'œil. Tout ce qu'ils ont vu était une couverture nuageuse dense.


Le 10 août 1954, le ministère des transports publia un rapport/communiqué de presse admettant qu'ils effectuaient des recherches sur les OVNI depuis trois ans et demi, et que des données considérables avaient été recueillies, sans toutefois parvenir à des conclusions définitives. Bien que le rapport/communiqué de presse ait indiqué que les données initiales avaient été étayées par des recherches supplémentaires, le ministère des transports a mis fin au projet Magnet. Il semble que Smith ait subi des pressions pour nier les résultats de ses recherches, et le 17 mai 1955, Smith a témoigné devant une commission spéciale des Communes sur la radiodiffusion qu'aucun OVNI n'avait été détecté à Shirley's Bay.


Smith continua à travailler sur la recherche en matière de gravité, et fit une présentation en 1959 à la Conférence régionale canadienne de l'Illuminating Engineering Society. Il a déclaré que la gravité est une "fonction dérivée", que les chercheurs savent ce qu'est la gravité et qu'ils ont une bonne idée de la manière de la contrôler. Smith a affirmé que des expériences avaient vérifié que la gravité "artificielle" pouvait être créée, et qu'il était possible de modifier le champ gravitationnel de la Terre, et qu'en fait, ces deux objectifs avaient été atteints.


Bien que Smith n'ait pas officiellement affirmé qu'il n'y avait pas d'OVNI, il a alimenté les feux un peu avant sa mort. Smith a affirmé qu'en 1952, au moment de la grande vague d'OVNI, l'U.S.A.F. avait récupéré un morceau d'un OVNI qui avait été abattu près de Washington, D.C. Il a dit que l'U.S. Air Force lui avait prêté un morceau de la récupération. Il l'a montré à un ami, le contre-amiral H. B. Knowles. Lorsqu'on lui a demandé plus tard s'il avait rendu la pièce à l'armée de l'air, il a répondu : "Pas l'armée de l'air. Bien plus que cela." "C'était la CIA ?" lui a-t-on demandé. La réponse de Smith fut : "Je suis désolé, messieurs, mais je ne veux pas aller plus loin. Je peux vous dire qu'il est tombé entre les mains d'un groupe hautement classifié. Vous devrez résoudre ce problème, leur identité, pour vous-mêmes."


Vers la fin de sa vie, Smith a publié nombre de ses idées dans un livre intitulé "The New Science". Wilbert Smith est mort d'un cancer le 27 décembre 1962. Il a reçu à titre posthume le Lieutenant-Colonel Keith S. Rogers Memorial Engineering Award. Pour son dévouement à l'avancement des normes techniques dans le domaine de la radiodiffusion canadienne.


L'ancien laboratoire de Smith existe toujours à Shirley's Bay, bien qu'il ait beaucoup changé par rapport à ses débuts de recherche. La plupart des documents concernant le projet Magnet restent classés secrets.



Note de K. Marden : Ceci est une photo du Contre-amiral et de Mme. Knowles de la collection de Betty Hill. Elle et Barney ont été invitées à la maison de Knowles à Eliot, ME, pour un déjeuner buffet à travers la rivière de Portsmouth, NH, après que Knowles ait pris connaissance de leur événement OVNI. Le chapitre 16 de ′′ Capturé ! The Betty and Barney Hill OVNI Experience ′′ présente mes premières découvertes sur la famille Knowles, Wilbert Smith, Frances Swan et les États-Unis et le gouvernement canadien pour les OVNIS et la communication avec E.T.S. Vous trouverez d'autres informations supplémentaires informations au chapitre 7, pages 457-465 à 457-465 dans ′′ Beyond OVNIs : The Science of Consciousness and Contact with Non Human Intelligence, volume 1 ". Jacque Vallee a écrit sur les expériences du gouvernement qui ont suivi dans ′′ Forbidden Science ′′ sur 123. page 123.


Vous pouvez retrouver ces informations sur la page Facebook de K.Marden et dans ces ouvrages.


Autre lien projet Magnet :

https://mysteriesofcanada.com/canada/wilbert-smith/

         Les principaux buts du MUFON

 

  •  ENQUÊTER  sur les cas d’observation d’ovni reçus du grand public et  intégrer les  informations dans la base de données du MUFON (CMS)  pour les rendre  accessibles aux chercheurs du monde entier.

 

  •  PROMOUVOIR  l'étude des ovnis afin de découvrir la vraie  nature  du phénomène, avec un regard sur de possibles développements  scientifiques ainsi que l’amélioration des  conditions de vie sur  notre planète.

 

  • INFORMER le public sur le phénomène ovni et ses impacts possibles  sur la société.